La technique ne doit pas être un frein à la mise en place de projets pédagogiques !

Voici quelques conseils pour très rapidement enregistrer, monter et diffuser du « son ».

1- La prise de son 

C’est l’étape essentielle. Un mauvais son fait fuir les auditeurs !

Quel matériel pour enregistrer du son ? Du plus simple ou plus sophistiqué :

– Un téléphone portable peut faire l’affaire mais pour avoir une meilleur qualité de son il faut privilégier un enregistreur dont les micros sont intégrés dans l’appareil (la connectique est très souvent à l’origine de bruits parasites).
Enregistreur type dictaphone – autour de 50 euros
Enregistreur plus sophistiqué (type Zoom) avec micros-stéréo intégrés + entrée micro XLR (MP3 wave) autour de 220 euros.
L’achat d’un casque est nécessaire pour être « dans le son » et s’assurer que la prise est bonne. Le son étant essentiel, il faut procéder à des tests avant, pendant et après ! Des conseils ici

2- Le montage   

Un ordinateur et un logiciel de montage sont nécessaires.

Pour monter le son, il faut le transférer sur un ordinateur et dans un fichier identifié (avec un câble, une carte…). Il faut avoir installer un logiciel de montage. Gratuit et simple d’utilisation, nous vous proposons Audacity (sa dernière version avec ses bibliothèques Lame et FFmpeg vous permettent de lire les fichiers son). Quelques conseils ici

3- La diffusion